lundi, décembre 18, 2017

Logo S3A

Qu'est-ce que le pictogramme "S3A" ?

Le pictogramme "S3A" a été conçu par l'association française de normalisation (AFNOR) sous la dénomination NF X 05-050 " Identification des services et produits accessibles à toutes les personnes présentant des difficultés de repérage spatio-temporel et d'apprentissage de la lecture".

Il est destiné à être largement diffusé dans tous les lieux d’accueil ou entreprises qui feront un effort spécifique d'accessibilité. Il a pour vocation de désigner des services rendus ou des produits de consommation plus particulièrement accessibles.

Ce pictogramme pourra être apposé dans tous les guichets ou lieux de passage (caisses d'allocations familiales, caisses d'assurance maladie, centres communaux d'action sociale, gares, hôpitaux, transports, agences bancaires, grande surface, gares, hôpitaux, transports, agences bancaires...).

Son utilisation atteste d'un effort d'accessibilité pour ces publics et facilite leur insertion sociale. Ce symbole n'exclut pas les autres pictogrammes, mais les complète.

 

A qui s'adresse-t-il ?

Aux personnes handicapées mentales et à toutes les personnes ayant des difficultés :

  • De repérage dans l'espace et dans le temps.
  • D'accès à la lecture et à l'écriture.
  • De compréhension et d'expression orale.

 

Qui peut l'apposer ?

Toutes les personnes qui souhaitent accueillir dans la plus grande autonomie possible les personnes handicapées mentales.
Tous les opérateurs qui veulent faire un effort d'accessibilité pour ces personnes ou afficher une accessibilité déjà réalisée.

 

Que signifie l'apposition de ce pictogramme ?

Il signifie que l'organisme qui l'appose s'est engagé à réserver un accueil de qualité aux personnes handicapées mentales.

Les pictogrammes sont nombreux dans notre environnement. En terme d'accessibilité, le célèbre "fauteuil roulant", ancré dans notre paysage, indique des lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Cependant, certaines personnes rencontrent, elles aussi, des problèmes d'accessibilité, mais d'un autre ordre.

En effet, nombreux sont ceux qui ont besoin dans leur vie quotidienne d'un contact humain pour être orientés ou recevoir une explication : parce qu'ils ne maîtrisent pas la langue du pays dans lequel ils sont, parce qu'ils ne savent pas lire, parce qu'ils ont du mal à utiliser un automate, parce qu'ils ont des difficultés pour communiquer, pour respecter des horaires ou comprendre des notions abstraites... Seule l'aide d'une personne pour les accompagner dans leurs démarches peut résoudre leurs problèmes d'orientation.